L’escapade de Bear Grylls

“Le vent soufflait fort, et toutes les régates avaient été annulées. Des conditions parfaites pour moi. (…) Je n’avais pas ressenti de telles sensations depuis ma virée avec Ellen Mc Arthur sur son 60 pieds de l’époque. (…) C’était un régal de planer sur les vagues à la manière d’un planchiste. (…) Et comme en planche à voile, le dériveur est très simple à resaler. Quand les conditions se sont un peu calmées, j’étais suffisamment confiant pour laisser mon fils de 11 ans l’essayer. L’expérience TIWAL, c’est un minimum de contraintes, un minimum de gréement, pour un maximum de fun. (…) Ce petit bateau a surpassé mes attentes.”